Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

Le vent se lève, 9 juin 2017

Les contours de la nouvelle Loi Travail, affichée comme la priorité du quinquennat d’Emmanuel Macron, ont été esquissés cette semaine par le gouvernement. Sans surprises, le projet laisse présager une déréglementation accrue du marché du travail et l’accélération de la course au moins-disant social. Quels en sont les enjeux? A quel impact peut-on s’attendre sur l’activité économique et les salariés?

Aligre FM, 7 juin 2017

Dans l'émission "Voix contre oreille", diffusée sur Aligre FM, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, commente les réformes du marché du travail entamées par le nouveau gouvernement.

Réécoutez l'intégralité de cette émission ici.

France 5, 7 juin 2017

La réforme du marché du travail, c’est le premier grand chantier du quinquennat Macron. Le gouvernement a présenté mardi la feuille de route de sa réforme du Code du travail. L'objectif affiché par l’exécutif est de "rénover le modèle social".

Alternatives économiques, 7 juin 2017

Interrogée dans le cadre d'un article d'Alternatives économiques consacré au projet de renforcement du contrôle des chômeurs, Anne Fretel, membre des Economistes atterrés, estime que "ce débat s’insère dans l’idée d’une individualisation des causes du chômage, en mettant en avant la responsabilité sur le chômeur et en occultant les causes macro-économiques ». Et d'ajouter: « Pôle emploi n’a pas la capacité de proposer des offres raisonnables à tous les demandeurs d’emploi inscrits.

France 3, 6 juin 2017

Opposé à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos, lors du traditionnel "Duel éco" du Grand soir 3Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, estime que les salariés seront les grands perdants de la réforme "encore plus dure" du Code du travail, engagé par Emmanuel Macron. Ce qui scandalise le plus l'enseignant du centre d'économie de la Sorbonne, "c'est l'idée que les accords d'entreprise vont primer sur les accords de branche. C'est terrible. C'est vraiment le dumping généralisé.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

A l'occasion de la journée de mobilisation "Pas de code du travail sur ordonnance!"...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.