Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

France Culture, 17 juin 2017

Brexit un an après: un royaume toujours uni? Prenant l'exemple de la Grèce, Benjamin Coriat, membre des Economistes atterrés, démontre sur France Culture que l'Europe n'a rien appris du Brexit, face à Nicole Fontaine, présidente du Parlement européen de 1999 à 2002.

Réécoutez l'intégralité de cette émission en podcast ici.

L'Humanité, 15 juin 2017

Une réforme du Code du travail peut-elle renforcer la protection des salariés? Alors que le nouveau pouvoir politique s’inspire des cercles patronaux, des alternatives existent pour faire évoluer le Code du travail en octroyant des droits nouveaux. Sabina Issehnane, membre des Economistes atterrés, estime dans une contribution, publiée par L'Humanité, qu'il conviendrait d'assurer une meilleure représentation des salariés dans les choix économiques de leur entreprise.

L'Arène nue, 14 juin 2017

Sur le blog de L'Arène nue, David Cayla, membre des Economistes atterrés, explique que, si les salariés seront, une fois de plus, les grands perdants de la réforme du marché du travail, il se pourrait que les entreprises, notamment les TPE-PME, soient durement touchées elles aussi. Et que le dialogue social, contrairement à ce qui est affirmé haut et fort, en sorte durement affaibli.

Retrouvez l'intégralité de cet article ici.

France 3, 14 juin 2017

Les promesses d'Emmanuel Macron sont-elles financées et compatibles avec les objectifs de réduction des dépenses publiques? Face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, souligne dans le Grand Soir 3 que "pour réduire le déficit, le seul moyen c'est d'avoir de la croissance". L'enseignant au centre d'économie de la Sorbonne rappelle aussi que "les États-Unis ont poussé leur déficit public jusqu'à 13% pour relancer la machine et ça a marché.

Mediapart, 13 juin 2017

Sur le blog des Economistes atterrés, hébergé par Mediapart, Henri Sterdyniak, membre du collectif, explique pourquoi diminuer les cotisations chômage et maladie des salariés en contrepartie d'une hausse de la CSG serait une très mauvaise réforme, défavorable aux salariés.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

A l'occasion de la journée de mobilisation "Pas de code du travail sur ordonnance!"...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.