Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

BFM TV, 27 septembre 2017

Invité de l'émission "News & Compagnie", diffusée sur BFM TV, David Cayla, membre des Economistes atterrés et co-auteur de La fin de l'Union européenne, débat du contenu du premier budget d'Emmanuel Macron, mais aussi des raisons de la fusion entre Siemens et Alstom, face à Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Echos, Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM Business et Bruno Jeudy, rédacteur en chef à Paris Match.

Arte, 27 septembre 2017

Budget: faut-il faire payer les retraités? Dans l'émission 28', diffusée sur Arte, Henri Sterdyniak, membre des Economistes atterrés, débat de la philosophie du budget pour 2018 face à Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes et Stéphanie Villers, économiste au groupe de protection sociale Humanis.

Libération, 27 septembre 2017

"On ne peut être que très frappé par la schizophrénie d’Emmanuel Macron". Pour Benjamin Coriat, membre des Economistes atterrés, interrogé par Libération, malgré son discours, les mots du président de la République restent ceux d’un libéral, à l’image de la politique qu’il mène en France.

Retrouvez l'intégralité de cette interview ici.

France 3, 26 septembre 2017

Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, débat dans le Grand Soir 3 de la réforme fiscale du gouvernement face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos. Pour l'enseignant en économie de la Sorbonne, le budget 2018 est "est un vrai choc fiscal en faveur des plus aisés, même pas les 1% les plus riches, mais les 0,1% les plus riches, c'est-à-dire 30.000 ménages, qui vont bénéficier massivement de la réforme de l'ISF et du prélèvement fixe de 30% sur les revenus du capital".

Mediapart, 26 septembre 2017

Dans un entretien avec Mediapart, David Cayla, membre des Economistes atterrés et co-auteur avec Coralie Delaume de La Fin de l'Union européenne, explique les raisons pour lesquelles il pense que les projets de refondation proposés par les responsables européens sont voués à l'échec. Pour lui, les dysfonctionnements structurels de la zone euro ont entraîné des déséquilibres économiques qui minent désormais toute la construction politique.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.