Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

Le Monde -Tribune du 30 septembre 2021

Une centaine d’économistes, parmi lesquels Thomas Piketty, Aurélie Trouvé ou Dominique Plihon, dénoncent, dans une tribune au « Monde », l’entrée en vigueur le 1er octobre de la réforme de l’assurance-chômage.

France TV Info Le duel éco du JT de 23h - 29 septembre 2021

Le chômage n'est pas l'éden qu'évoquent les libéraux. Parmi les 6 millions de demandeurs d'emploi (dont 3,5 millions de "chômeurs officiels"), moins de la moitié perçoivent une allocation d'assurance chômage. Et la moitié de ces allocataires, perçoivent (en brut) moins de 1100 €, dont 25 % moins de 924 € et 5 % moins de 514 euros. Tous ces moins sont encore de trop pour les libéraux. Ils n'ont eu de cesse d'encourager la précarité. Et ils en prennent à présent prétexte, avec la croissance des "contrats courts", pour réduire un peu plus les droits des chômeurs.

France 24 Le débat - 23 septembre 2021

Le bilan économique de Merkel n'est-il pas en trompe-l’œil ? Quels sont les enjeux des élections allemandes ? La sortie du nucléaire (une question qui fait débat au sein des économistes atterrés) est-elle bonne pour le climat ? Sur toutes ces questions C. Ramaux était l'un des invités sur France24 de l'émission Le débat.

Regarder l'émission.(41mn)

 

Europe 1 Les coulisses de l'info - 16 septembre 2021

Benjamin Coriat et Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs Actuelles opposent leurs points de vue sur le retour de l'inflation et ses conséquences.

Ecouter l'émission (19mn 38s).

France Info TV Le duel éco du JT de 23h - 22 septembre 2021

La politique économique allemande n'est pas vertueuse. Son excédent commercial est largement supérieur à celui de la Chine (en % du PIB). Cette croissance par les exportations revient à prendre des activités et des emplois aux autres.Pour cela l'Allemagne comprime sa demande interne : minijobs, baisse des retraites, sous-investissement public (elle est lanterne rouge européenne). Avec l'euro et les traités européens cela entraine une surenchère dans l'austérité qui étouffe le développement économique de l'Europe du Sud mais aussi de la France.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Les économistes atterrés condamnent la publication par un groupe d’extrême droite d'une...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.