Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

France Culture, 8 juillet 2017

10 ans après la crise financière, la régulation est toujours en suspens. La réglementation est-elle insuffisante comme l'estiment certains économistes ou, au contraire, trop contraignante pour les banques et pour l'économie réelle? Faut-il craindre le retour d'une crise systémique?

Alternatives économiques, 7 juillet 2017

La dérégulation de l’emploi permet-elle de réduire les inégalités? Dans une chronique publiée sur Alternatives économiques, Anne Eydoux, membre des Economistes atterrés, explique pourquoi la thèse des économistes libéraux selon laquelle les réformes du marché du travail permettent de lutter contre le chômage a laissé place à une autre thèse, selon laquelle ces réformes réduiraient les inégalités dans l’emploi, ce qu’il est convenu d’appeler la « segmentation du marché du travail ».

La Croix, 6 juillet 2017

Le commerce mondial peut-il se passer des Etats-Unis? Face à Vincent Vicard, spécialiste du commerce international au Cepii, Benjamin Coriat, membre des Economistes atterrés, explique dans les pages "Débats" de La Croix que Donald Trump ne peut pas diriger son pays contre son business en mettant en place la politique protectionniste sur laquelle il s'est fait élire.

L'Obs, 6 juillet 2017

Le projet du gouvernement visant à réformer le Code du travail marginalise les syndicats, isole les salariés et risque d'avoir peu d'effet sur le chômage, explique Philippe Askenazy, membre des Economistes atterrés, dans une interview recueillie pour L'Obs par Sophie Fay et Pascal Riché. Mieux vaudrait, estime-t-il, investir dans la formation et lutter contre les discriminations.

Téléchargez le PDF de cet article ci-dessous.

France 5, 5 juillet 2017

Le Premier ministre Edouard Philippe l’a dit le 4 juillet dans son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale:  il veut «en finir avec l’addiction à la dépense publique» et souhaite en «désintoxiquer» le pays. Alors où dégraisser l’Etat ? Emmanuel Macron avait d’ores et déjà annoncé dans sa campagne la suppression de 120.000 fonctionnaires, ainsi que le gel de leur point d’indice.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

A l'occasion de la journée de mobilisation "Pas de code du travail sur ordonnance!"...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.