Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

France 3, 21 novembre 2017

Face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, débat de la pertience des allègements de charges sociales pour l'amélioration de la compétitivité des entreprises. Pour l'économiste de la Sorbonne, non seulement les allégements de charges ne créent pas d'emplois, mais elles en détruisent. "Le CICE a créé, selon France Stratégie, entre 10 000 et 100 000 emplois pour un coût de 20 milliards d'euros, constate-t-il. Le bilan est donc négatif.

L'Est Républicain, 17 novembre 2017

Le quotidien L'Est Républicain a publié dans son édition locale de Belfort-Héricourt-Montbéliard un compte rendu du débat public organisé le mercredi 15 novembre 2017 par le revue Economie et politique sur l'avenir industriel de la région après le reprise d'Alstom par Siemens, débat auquel a participé Frédéric Boccara, membre des Economistes atterrés. 

BFM Business, 16 novembre 2017

Dans l'émission "Les experts", diffusée sur BFM Business, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés débat de l'actualité économique du jour face à Frédéric Andrès, économiste et stratégiste aux Cahiers Verts de l'Economie et Christian Poyau, patron de Micropole.

Libération, 15 novembre 2017

Du prolétaire au citoyen: penser la fin du communisme. Dans une tribune publiée dans Libération, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, estime que l’espoir communiste de la fin de l’exploitation de l’homme par l’homme a tourné au cauchemar. La bataille contre un monde injuste reste encore à mener au sein de la démocratie représentative avec comme principe l’égalité absolue : une personne, une voix.

Politis, 15 novembre 2017

A l'aune de l'affaire des "Paradise papers", Jean-Marie Harribey, membre des Economistes atterrés, déplore dans le dernier numéro de Politis que se soit installée l'idée que l'impôt est une chose affreuse.

Retrouvez l'intégralité de cette chronique ici (lecture réservée aux abonnés).

Téléchargez le PDF de cet article ci-dessous.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.