Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss

Dans les médias

Voici une partie des "retombées" presse de notre travail. N'hésitez pas à nous en signaler d'autres via notre formulaire de contact.

Le Media, 14 septembre 2018

Parler de revenu universel d'activité est un scandale. Dans un entretien accordé au Media, Henri Sterdyniak, membre des Economistes atterrés, analyse les propositions avancées par le gouvernement avec son plan pauvreté. Pour lui, il n’y a aucun réel objectif de réduction de la pauvreté dans le plan d’Emmanuel Macron et parler de "revenu universel d'activité" est un détournement de concept puisque l’idée même de revenu universel est incompatible avec le fait de contrôler la recherche d’activité.

Revue des deux mondes, 14 septembre 2018

Pauvreté: "Il faudrait 8,5 milliards d'euros par an pour éradiquer la pauvreté". Dans un entretien accordé à la Revue des deux mondes, Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés, analyse les mesures annoncées par Emmanuel Macron à l'occasion de la présentation du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté.

Retrouvez l'intégralité de cette interview ici.

France 24, 13 septembre 2018

Plan anti-pauvreté: Emmanuel Macron, un virage social? La France compte 8,8 millions de pauvres. Le pla, présenté le jeudi 13 septembre 2018 par Emmanuel Macron, permettra-t-il de lutter efficacement contre la grande pauvreté en France?

France 3, 11 septembre 2018

Comment mieux lutter contre la pauvreté ? Notre système d'aide sociale financé à hauteur de 57 milliards d'euros doit-il être remis à plat ? "On ne dépense pas assez. Un enfant sur cinq est pauvre en France. Il faudrait que le gouvernement mette cinq milliards d'euros de plus, car avec cette somme on pourrait faire des choses considérables contre la pauvreté chez les enfants et les familles monoparentales", répond Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés sur France 3 face à Etienne Lefebvre, journaliste aux Echos.

Le Figaro, 11 septembre 2018

Dix ans après le début de la crise financière, pourquoi rien n'a changé. Ce mois de septembre sonne le dixième anniversaire de la crise financière mondiale qui a bouleversé nos sociétés. David Cayla, membre des Economistes atterrés, revient sur cet évènement dans une tribune publiée par Le Figaro, où il explique qu'au-delà du fait que le système financier mondial n'ait en rien changé, il est illusoire de penser pouvoir transformer ce dernier sans toucher au système économique global et à la philosophie qui l'anime.

Pages

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.