Nous pensons que d'autres politiques économiques
sont possibles. Entrez dans le débat citoyen avec nous.

  • rss
  • facebook
  • twitter
  • rss
Notes

Ceci est une pipe: intox autour de la suppression de l'ISF

Mardi 29 Janvier 2019

Faut pas raconter des craques, c’est pas parce qu’on remettra l’ISF comme il était il y a un an et demi, que la situation d’un seul Gilet jaune s’améliorera, ça c’est de la pipe. Ce sont par ces mots que le président Emmanuel Macron a balayé d’un revers de manche l’une des revendications principales des Gilets jaunes soutenue par plus de 77 % des Français. 

Pour autant, selon le président, la question de l’ISF « n’est pas du tout un tabou, ni un totem ». Par conséquent, nous pouvons le prendre aux mots et proposer une analyse critique des raisons invoquées en faveur de la suppression de cet impôt.

De quoi parle-t-on ? L’Impôt de solidarité sur la fortune taxait, au-delà de 1,3 million d’euros et de façon progressive, le patrimoine des contribuables les plus fortunés. Etaient inclus dans le calcul de l’ISF la quasi-totalité des biens détenus par le contribuable : les propriétés immobilières, les placements financiers, l’argent détenu en liquide, les meubles, les bijoux et même les chevaux ! Par contre, les biens professionnels étaient exclus.

Au 1er janvier 2018, le président Macron a supprimé l’ISF et l’a remplacé par un nouvel impôt – l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) – qui taxe les seuls patrimoines immobiliers de plus de 1,3 million d’euros. En matière de finances publiques, ce remplacement n’est pas indolore. En effet, l’ISF rapportait à l’État 4,5 milliards d’euros de recettes fiscales. Transformé en IFI, il ne rapporte plus que 1,2 milliard, soit une perte nette de 3,2 milliards d’euros pour les finances publiques.

Pour bien comprendre l’enjeu du débat actuel sur le rétablissement de l’ISF demandé par les Gilets jaunes, il est important de reprendre les arguments avancés par le candidat Macron (et avec lui l’ensemble des think tanks libéraux et patronaux) pour justifier la suppression de l’ISF.

Pour lire la note dans son intégralité, téléchargez le PDF ci-dessous.

FICHIER(S) ATTACHÉ(S): 

Qui sommes-nous ?

Nous sommes économistes et nous sommes atterrés.

Dernier communiqué

Pour permettre aux citoyen(ne)s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face aux ordonnances...... Lire la suite

Adhérez en ligne à l'association Les Économistes Atterrés

Nos livres

Macron, un mauvais tournant
Macron, un mauvais tournant
Le bilan d'une première année de présidence
La Monnaie. Un enjeu politique
La Monnaie. Un enjeu politique
Manuel critique d'économie monétaire
Faut-il un revenu universel?
Faut-il un revenu universel?
Un débat en pleine actualité
Changer d'avenir
Changer d'avenir
Réinventer le travail et le modèle économique
Changer l'Europe!
Changer l'Europe!
Des solutions novatrices et constructives
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
Nouveau Manifeste des Économistes atterrés
15 chantiers pour une autre économie

Lettre d'information

Recevez toutes nos actualités et annonces par courriel en renseignant votre adresse e-mail ci-dessous.